La tendance qui émerge : la gastronomie philippine !

Après la cuisine vietnamienne, thaï, coréenne et indienne, une nouvelle tendance s’amorce, la cuisine des Philippines. Les spécialistes en restauration lui prédisent un avenir radieux, car les aliments et ingrédients qui entrent dans sa préparation répondent aux envies de cuisine du moment. Des plats et spécialités de plus en plus prisées.

Un intérêt croissant pour la cuisine philippine

La cuisine philippine est probablement aussi variée et colorée que les groupes ethniques et les langues parlées dans ce pays, 171 au total. La gastronomie philippine s’inspire de celle de ses voisins d’Asie du sud-est. Elle s’est aussi inspirée de la cuisine des vagues d’immigrants et d’autres influences de l’époque coloniale espagnole et américaine. On connaît depuis longtemps les plats asiatiques de Chine, du Vietnam, d’Inde, de Corée, mais la cuisine philippine est moins courante. Il semblerait que la tendance s’installe, que de plus en plus de monde demande à manger philippin et que les premiers marchés de street food sont apparus et prospèrent.

Qu’est-ce que la nourriture philippine ?

Ceux qui s’attendent à des plats asiatiques typiques ou à des currys épicés se trompent. Les plats et spécialités de la gastronomie philippine ne sont pas particulièrement épicés, mais plutôt légèrement épicés et souvent préparés avec du lait de coco. Le riz, le poisson et les fruits de mer en particulier jouent un rôle majeur en tant qu’aliments de base. Elle utilise également toutes sortes de fruits et légumes qui poussent toute l’année à travers le pays. La nourriture est servie tiède et sous forme de bouchées vu que les Philippins ne mangent qu’avec une cuillère et une fourchette.

Quelques plats typiques

La cuisine des Philippines est tellement diversifiée qu’il est impossible d’en répertorier toutes les spécialités. Ce qui est sûr, c’est qu’il ne faut pas manquer de goûter à la gastronomie philippine, vous allez l’apprécier. Par exemple, Abodo est un plat dans laquelle la viande cuit dans un bouillon de vinaigre de soja. Il existe de nombreuses variantes avec du porc, du bœuf, de la volaille ou du poisson. Le Pancit, quant à lui, est un plat de nouilles qui a ses origines en Chine et qui a été modifié d’innombrables fois au fil du temps par les Philippins. Il est préparé avec une grande variété d’ingrédients, du poisson ou des fruits de mer sur les côtes et à l’intérieur des terres, plus de viande et de légumes régionaux. Mechadong, ce plat a ses origines comme Mechado en Espagne et ressemble à un ragoût de bœuf. L’ajout de sauce de soja et de poisson et le jus de calamansi, un hybride de mandarine et de kumquat, confèrent à ce plat des influences philippines. Autres spécialités qui plaisent, Sinigang, une soupe au tamarin ou Kinilaw un plat copieux à base de poisson cru mariné dans du vinaigre puis préparé avec de l’ail, du gingembre, du piment et d’autres ingrédients.

Quelques idées de restaurants familiaux et pas chers pour un repas festif !
Comment trouver un restaurant vegan près de chez soi ?